Certains d’entre vous savent que je suis à nouveau dans l’équipe du journal le Maine Libre. J’adore cette activité. Même si elle s’avère peu lucrative, elle me permet — en attendant mieux, de participer à des évènements importants comme Phot’Expo.

J’ai passé du temps avec les artistes et la place réservée dans le quotidien fut bien maigre. Avec les réseaux sociaux, il paraît que tout le monde évoque tout, relate instantanément. Bizarre, je n’ai pas vu autour de moi des gens entreprendre des interviews ! Ainsi il ne faut plus raconter, ne plus questionner, ne plus permettre l’évasion, ne plus offrir des parcelles de culture. On se contente d’une photo légende, de dire s’il y avait du monde. En gros, circulez y’a rien à dire !

 

 

 

 

Revenu le lundi sur le festival, j’ai poursuivi les discussions et je me suis dit que ma collecte d’informations ne pouvait pas finir au bourrier.

J’ai écrit un article condensé pour le journal et maintenant je partage mes sentiments, diffuse la libre parole afin de prolonger l’échange.

Je parle de VOUS, peut-être parlerez vous de moi sur vos sites, vos blogs. ENSEMBLE créons une communauté d’artistes.

Tissons du lien. Faisons vivre notre passion : la PHOTO.

Encore un grand merci au président Michel Lhérault pour son accueil chaleureux :-)

 

D'honneur les invités

Cette année, le festival avait convié 3 artistes. Le binôme Saillard-Pasquier et le naturaliste Tardy.

 


Génération rétro


Cachan and C°