Pour sa 12eme édition, le Festival Photo de la Gacilly propose du 5 juin au 30 septembre 2015 une triple thématique.
 
Le défi à venir : comment alimenter 9 milliards d’humains à l’horizon 2050 ? C’est le sujet de l’exposition universelle de Milan, d’où la mise en lumière d’artistes « transalpins » en parallèle.
 
La photographie italienne  est à l’honneur avec notamment les noirs et blancs hyper contrastés de Mario Giacomelli ; le regard tendre d’Emanuele Scorcelletti sur la région des Marches,  berceau de sa famille. Au total neuf pointures de la photo à découvrir ou re-découvrir.
 
Enfin,  et c’est là MON attente principale, même si je sais que de très nombreuses vues me raviront, Sarah Moon et Vincent Munier habillent le dernier volet : « Histoires naturelles ». Fleurs et fruits pour Moon, loup blanc de l’Arctique pour Munier. Frissons garantis.

SI VOUS AVEZ ENCORE DES DOUTES, VOICI QUELQUES BONS BOUTONS À CLIQUER… RETOUR SUR 2013 ET 2014.